Les Photos de pH|Re

Galerie photo partagée par pH|Re

2021-06-01 : Centmois de juin

Culture Vélo / Balades d'un jour / 2021-06-01 : Centmois de juin

37 photos

On est le premier du mois, la météo est excellente (contrairement à la suite de la semaine), je n’ai pas envie d’attendre la toute fin du mois comme en mai, une visite de la maison est prévue et mon agent immobilier ne veut pas m’avoir dans ses pattes, bref je n’ai que des bonnes raisons pour aller faire mon Centmois.


La veille j’ai tracé à grosses mailles un itinéraire sur brouter, mais je ne m’oblige à rien.

À 6h20, je suis parti direction Montataire via la passerelle Nelson Mandela. Le soleil se lève sur un miroir d’Oise.
Le temps est idéal : il fait frais ce qu’il faut.

J’ai la banane (https://www.youtube.com/watch?v=h3ilLEN1Qew (*) ) en tête et sur mon visage.

Je longe le Thérain pour rejoindre le Parc Urbain du Prieuré. La traversée de Montataire est toujours un plaisir, la nature en cœur de ville.


Une légère brume s’élève du plan d’eau.

Je rejoins Cramoisy via un chemin à travers bois.

Arrivé en contrebas du cimetière, j’aurai pu prendre le petit coup de cul et voir l’expo Usimages mais je connais déjà. Je traverse le village en direction de Maysel que j’esquive direction Messie.

Avant Rousseloye,une belle brume au-dessus d’un champ.

Dans la côte, je gère mal mon changement de plateau et je déraille. Dommage, j’avais l’impression d’avoir mon PR dans les jambes.

Je suis décidé à aller voir les distributeurs de “Bio pour tous”. Le maire de Rousseloye est agriculteur bio (en majorité carottes, oignons, pdt) et travaillait pour la grande distribution. Il veut sortir au maximum de ce système, d’où l’installation de 400 (quatre cents ! à Rousseloye !) distributeurs de légumes (bon, payés en partie par nos impôts via une subvention du conseil départemental). Il est aussi nouvellement fournisseur du merveilleux supermarché coopératif dont je suis membre.
Je ne pourrai voir de près, l’accès est fermé.

Je reprends la route, direction Cambronne-lès-Clermont.

Par gourmandise je prends la descente vers Ansacq avec sa belle épingle à cheveux et remonte aussitôt vers Auvillers (très belle ferme).

Je rejoins la D929 (Clermont-Mouy) que je quitte juste après la Cible Clermontoise pour traverser la forêt de Hez-Froidmont sur la route Condé.

Au carrefour de la Maison Forestière du Magasin, je choisis d’emprunter la côte de l’Escargot pour rejoindre la Neuville-en-Hez. La descente est très agréable, le revêtement parfait.

Arrêts au chêne Saint Louis et à la fontaine/lavoir.

Là je commets une erreur de navigation par rapport au planifié et rejoins Litz (il y a très longtemps lors d’une balade avec soeur, j’y avais cassé la selle de mon VD, 10 km en danseuse du coup). J’y découvre qu’il y eut un Hôpital d’évacuation en 1918.

Autre découverte Wariville, sa magnifique ferme et son prieuré.

En direction de Rémérangles, je traverse un champ d’éoliennes.
https://www.youtube.com/watch?v=87yJOYqmUu8

La petite église y est très belle. Je félicite le jardinier municipal pour la qualité de son travail.

J’arrive à Le Fay-Saint-Quentin en même temps qu’une boulangère ambulante venue de Beauvais. Cela tombe bien, j'ai une petite faim.

À Feuquerolle, je vire direction Bresles, que je connais un peu pour y avoir organisé une vélorizon (le camping est super).

La ville a été joliment rénovée. Un express à la terrasse du Café de la Mairie. Depuis un certain temps, il commence à faire très chaud au soleil.

Je reprends la route vers Bailleul sur Thérain puis Villers Saint Sépulcre.

À Berthecourt, mon instinct me trompe et au lieu d’aller vers Mouy, je rejoins Noailles.

Je ramènerai bien des spécialités de la charcuterie Tamion (qui a obtenu des médailles pour son boudin à l’oignon, son saucisson à l’ail), mais au vu de la chaleur, la patronne me le déconseille. Elle me suggère de l’appeler la veille la prochaine fois pour qu'elle me prépare des bouteilles de glace. Je vais enfin pouvoir goûter leurs spécialités, cela risque d’être ma prochaine balade !

Cauvigny, Ully Saint-Georges s'enchaînent.

Entre Blaincourt-les-Précy et Précy-sur-Oise je croise un cyclo-campeur.

En direction de Villers-sous-Saint-Leu, je déroge à mon traditionnel itinéraire en suivant un itinéraire vélo.
Saint-Leu-d’Esserent puis Saint-Maximin. Dans la zone commerciale, j’en profite pour faire quelques courses à la Biocoop.

Il ne me reste plus qu’à descendre vers la maison.

Bilan ? 109,9 km en 6h40 de roulage. 701m de D+ 4 PR

Je suis très satisfait de cette sortie, j’ai eu de bonnes sensations tout du long (l’impression d’avoir un moteur alors que je n’ai qu’un VAG VAM) et je suis frais (façon de parler, il faisait très chaud et j’ai très soif) à la fin. Pas de mal de jambes dans les escaliers chez moi contrairement à après le Centmois de mai.

J’ai roulé sans contrainte (mis à part le minimum du 100), sans me focaliser sur ma moyenne.

Le vélo étant propice à la réflexion j’ai décidé d’organiser une dernière VéloriOise, les 27 et 28 août. Le camp de base devrait être à Attichy.

L’Oise à vélo c’est du bonheur en barre.

(*) normal d’adorer Philippe Katerine, il a quand même fait ce clip : https://www.youtube.com/watch?v=JQyD0lswfHI